English copy below French

“Un grand pas en avant” pour la santé dans l’espace francophone

ÉREVAN, ARMÉNIE (12 octobre 2018) – Aujourd’hui, 57 pays se sont engagés à éradiquer les maladies connues sous le nom de « maladies tropicales négligées » (MTN) à travers l’adoption d’une résolution au XVIIe Sommet de la Francophonie. Largement soutenue par des organisations de la société civile à travers l’espace francophone, cette résolution engage les États membres à promouvoir, et à renforcer la lutte contre les maladies tropicales négligées au sein de la communauté francophone.

Les maladies tropicales négligées entrainent des souffrances telles que le trachome cécitant, principale cause de cécité infectieuse dans le monde, ou encore la maladie du sommeil, une infection parasitaire potentiellement mortelle qui peut atteindre le système nerveux central, provoquant des troubles psychiatriques chez ses victimes. Malgré qu’elles soient moins connues que la malaria ou l’Ebola, ces maladies entraînent la cécité, la défiguration et l’incapacité, enfermant ainsi 1,5 milliard de personnes dans le monde dans un cercle vicieux de pauvreté. Les MTN empêchent par ailleurs les parents de travailler et les enfants d’aller à l’école.

Plus de 210 millions de personnes dans les pays francophones d’Afrique subsaharienne sont à risque d’une maladie tropicale négligée.
L’intensification du combat contre les maladies tropicales négligées aidera les pays francophones à réaliser des progrès dans d’autres domaines de développement, comme l’accès à l’éducation et l’égalité des genres. En effet, atteindre les personnes touchées des maladies tropicales négligées conduira à surmonter les obstacles pour accéder aux communautés les plus pauvres et les plus marginalisées, ce qui contribue à la réalisation effective des objectifs de développement durable et la couverture universelle des soins de santé.

« Les maladies tropicales négligées touchent les communautés les plus pauvres et les plus marginalisées dans le monde, et un leadership politique plus poussé est nécessaire pour faire de ces maladies une priorité mondiale, » a dit Thoko Pooley, Directrice de Uniting to Combat NTDs. « Nous nous félicitons de ces nouvelles de l’OIF. L’adoption de cette résolution représente un grand pas pour les dirigeants francophones et les met devant une grande responsabilité d’éliminer définitivement les MTN ».

Des États membres de la Francophonie ont mené, depuis des décennies, des efforts de lutte contre les MTN à l’échelle mondiale. Parmi leurs principales réalisations, on cite:

  • Pays ayant éliminé des MTN : Au cours des deux dernières années, le Togo et l’Egypte ont tous les deux éliminé la filariose lymphatique (ou l’éléphantiasis), faisant d’eux les deux premiers pays africains à atteindre cet objectif. Le Cambodge, la République démocratique de Laos et le Maroc ont tous éliminé le trachome cécitant au cours des dernières années. Plus tôt ce mois-ci, le Vietnam a éliminé la filariose lymphatique.
  • Recherche : Des institutions de recherche francophones, telles que Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi) et l’Institut Pasteur sont des leaders au niveau mondial dans le développement de nouveaux médicaments, vaccins et moyens de diagnostic pour les MTN.
  • Financement : Le Canada, la France, le Luxembourg, la Belgique et la Suisse ont été les premiers bailleurs du programme africain de lutte contre l’onchocercose (également appelé cécité des rivières), programme qui a permis de prévenir plus de 600 000 cas de cécité dans 19 pays. En outre, la Belgique et la France ont accordé la priorité à la lutte contre les maladies tropicales négligées dans leurs politiques de santé mondiales, la Belgique jouant un rôle de premier plan dans le financement des efforts visant à éliminer la maladie du sommeil en République démocratique du Congo.

« Une coopération au sein de l’espace Francophone nous permettrait d’offrir les soins curatifs et préventifs actuellement disponibles à tous les patients et les personnes à risque et de mener les activités de recherche indispensables à ce secteur défavorisé de la santé mondiale, » a mentionné le Dr. Yao Sodahlon, Directeur du Programme de Dons de Mectizan. « Dans le monde de la Francophonie, on dispose de l’expertise, des moyens et des partenariats nécessaires afin de développer les outils et les traitements alternatifs nécessaires au contrôle et à l’élimination des maladies tropicales négligées. »

En 2017, les programmes sur les MTN ont traité plus d’un milliard de personnes, au cours de trois années successives, parmi lesquelles des millions de personnes non couvertes par les systèmes de santé. Aujourd’hui, on compte plus de 300 millions de personnes n’étant plus à risque des MTN en comparaison aux chiffres de 2011, et plus de 20 pays ont réussi à éliminer au moins une de ces maladies depuis 2016.

Pour savoir plus sur les MTN, et la coalition « Uniting to Combat NTDs », suivez ce lien : http://www.unitingtocombatntds.org/
Pour plus d’informations dur l’OIF, suivez ce lien : https://www.francophonie.org/

A propos des maladies tropicales négligées (MTN):

Les maladies tropicales négligées touchent les communautés les plus pauvres, les plus marginalisées et les plus éloignées du monde. Elles représentent à la fois une cause et une conséquence de la pauvreté car elles prospèrent dans les milieux où l’accès à l’eau potable, à l’assainissement et aux services de santé est limité. Leur impact sur les individus et les communautés peut être dévastateur. Beaucoup d’entre elles provoquent de graves défigurations et des handicaps. Elles ont une incidence sur l’espérance de vie, l’éducation et les perspectives économiques des personnes touchées et des communautés dans lesquelles elles vivent.

Organisation internationale de la Francophonie (OIF):

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) est une organisation intergouvernementale qui représente l’une des plus grandes zones linguistiques du monde. Ses membres partagent plus qu’une langue commune. Ils partagent également les valeurs humanistes promues par la langue française. Créée en 1970, l’OIF a pour mission d’incarner une solidarité active entre ses 84 Etats et gouvernements membres, qui représentent ensemble plus du tiers des États membres de l’ONU.

Uniting to Combat Neglected Tropical Diseases:

Uniting to Combat NTDs est un groupe d’organisations engagées dans la réalisation de l’objectif de l’OMS pour 2020, visant à contrôler et à éliminer dix maladies tropicales négligées. En unissant leurs efforts, les membres de Uniting to Combat NTDs ont pour objectif de tracer une nouvelle voie vers la santé et la durabilité des communautés les plus pauvres du monde. Les organisations affiliées ont signé la Déclaration de Londres sur les maladies tropicales négligées, qui a été lancée le 30 janvier 2012.

Contact médias:

Laurin Liu, Global Health Strategies
Tél: +19292726227
Email: lliu@globalhealthstrategies.com

Uniting to Combat NTDs:
Patrick Lee, Producteur réseaux sociaux et communications
Tél : +44 1444 224230
Email : patrick@combatntds.org


YEREVAN, ARMENIA (12 October 2018) – Today, 57 countries committed to eliminating neglected tropical diseases (NTDs) through the adoption of a resolution at the XVIIIe Summit of the Organisation internationale de la Francophonie (OIF, or International Organization of the Francophonie).Widely supported by civil society organizations across the Francophone space, this resolution commits member states to promoting and reinforcing the fight against neglected tropical diseases (NTDs) in the Francophone community.

Neglected tropical diseases are afflictions such as blinding trachoma, which is the leading cause of infectious blindness in the world, and sleeping sickness, a potentially deadly parasitic infection which can reach the central nervous system and cause psychiatric disorders among its victims. Although perhaps less well-known than malaria or Ebola, these diseases cause blindness, disfigurement and disability, thus trapping 1.5 billion people worldwide in a vicious cycle of poverty and disease. NTDs keep parents from working and stop children from attending school.

More than 210 million people in French-speaking sub-Saharan Africa are at risk from one of the ten NTDs that have been identified as priorities.

Intensifying the fight against these diseases will help French-speaking countries to achieve progress in other areas of development, including access to education and gender equality. This is because reaching people with NTDs means overcoming the hurdles to accessing some of the world’s poorest and most marginalized communities, contributing to the progress towards the Sustainable Development Goals and universal health coverage.

“Neglected tropical diseases disproportionately affect the poorest among us, and strong political leadership is needed to make these diseases a global priority,” according to Thoko Pooley, Director of the Uniting to Combat Negected Tropical diseases Support Centre. “We welcome this news from the OIF. It’s a huge step for Francophone leaders to adopt this resolution and hold themselves accountable to eliminating NTDs once and for all.”

Member countries of the OIF been leading global efforts to beat NTDs for decades. Some of their headline achievements include:

  • Country eliminations: In the last two years, Togo and Egypt have both eliminated lymphatic filariasis (also known as elephantiasis), becoming the first two African countries to do so. Cambodia, Lao People’s Democratic Republic and Morocco have all eliminated blinding trachoma in the last several years. Earlier this month, Vietnam eliminated lymphatic filariasis.
  • Research: Francophone research institutions, including the Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi), and the Institut Pasteur, are world leaders in developing new medicines, vaccines and diagnostics for NTDs.
  • Funding: Canada, France, Luxembourg, Belgium and Switzerland were early funders of the African Programme for Onchocerciasis (river blindness) Control. This program to fight river blindness prevented more than 600,000 people from losing their sight in 19 countries. In addition, Belgium and France have prioritized tackling NTDs in their global health policies, with Belgium taking a leading role in financing efforts to eliminate sleeping sickness in the Democratic Republic of the Congo.

“Cooperation in the Francophonie would allow us to offer existing curative and preventive care to all patients and persons at risk and to carry out necessary research in this underprivileged area of global health,” said Dr. Yao Sodahlon, Director of the Mectizan Donation Program. “In the Francophone world, we have the expertise, the means and the partnerships necessary to develop the alternative tools and treatments necessary to the control and elimination of neglected tropical diseases.”

In 2017, NTD programs treated more than a billion people for the third year in a row, including millions not otherwise reached by healthcare systems. Today, more than 300 million fewer people are at risk of NTDs than in 2011, and more than 20 countries have eliminated at least one disease since 2016.

To learn more about NTDs, and the Uniting to Combat NTDs coalition, follow this link: http://www.unitingtocombatntds.org/

For more information about the OIF, follow this link: https://www.francophonie.org/

###

About Neglected Tropical Diseases (NTDs)

Neglected tropical diseases affect the poorest, most marginalised and most remote communities in the world. They are a consequence and cause of poverty as they thrive where access to clean water, sanitation and health care is limited. Their impact on individuals and communities can be devastating. Many of them cause severe disfigurement and disabilities. They impact on life expectancy, education and economic opportunities of affected individuals and the communities in which they live.

Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

The Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) represents one of the biggest linguistic zones in the world. Its members share more than just a common language. They also share the humanist values promoted by the French language. Created in 1970, the OIF’s mission is to embody active solidarity between its 84 members, which together represent over one-third of the United Nations’ member states.

Uniting to Combat Neglected Tropical Diseases

Uniting to Combat NTDs is a group of organizations committed to achieving WHO’s 2020 goal to control and eliminate ten NTDs. By working together, Uniting to Combat NTDs aims to chart a new course toward health and sustainability among the world’s poorest communities. Affiliated organizations have signed the London Declaration on NTDs, which was launched on 30 January 2012.

Media Contacts:

Laurin Liu, Global Health Strategies
Phone: +19292726227
Email: lliu@globalhealthstrategies.com

Patrick Lee, Social Media and Communications Producer
Phone: +44 1444 224230
Email: patrick@combatntds.org